Un court billet pour commémorer un des événements les plus importants de ma vie, qui s'est déroulé le dimanche 14 Septembre 2003. Je venais d'avoir mon diplôme d'ingénieur informaticien en poche, quelques semaines plus tôt, et je me résignais alors, la mort dans l'âme, à accepter un boulot qui ne me tentait pas vraiment dans une SSII sur la côte d'Azur. Ce dimanche matin là, je me suis donc réveillé sans enthousiasme, à l'image de l'état d'esprit qui m'habitait depuis plusieurs semaines.

Ce dimanche soir là, je me suis couché plein d'envies, d'espoir, parce que j'avais une nouvelle obsession en tête : entrer à Météo-France. Que s'est-il passé ce jour là ? En discutant dans la matinée avec ma mère, notamment à propos du changement climatique, qui était un des sujets qui inquiétaient mon grand oncle Jean Dausset, qu'elle avait vu la veille, j'ai eu une véritable révélation : la météo pouvait, devait être mon futur métier ! En quelques minutes, ma vie a basculé.

J'ai passé toute la journée à regarder sur Internet comment faire pour entrer à Météo-France, j'ai découvert l'existence de l'Ecole Nationale de la Météorologie (que j'aurais pu tenter en classes prépa 3-4 ans plus tôt...) et je me suis renseigné pour trouver la meilleure façon d'y rentrer. Quelques semaines plus tard, fin octobre 2003, je partais avec mes bouquins de météo sous le bras dans notre belle maison de Penta, en Corse, pour y étudier au calme et au milieu de cette merveilleuse nature...et présenter à la fin de l'année scolaire le concours d'entrée à l'ENM !

10 ans plus tard, pas mal de chemin parcouru, très fier de tout ce que j'ai accompli jusque là, je me sens à ma place, et je suis toujours aussi passionné et enthousiaste quand je me lève le matin pour aller bosser, chose que j'aurais peut être pu chercher ou attendre longtemps dans l'autre vie qui semblait m'être promise jusqu'à ce matin là...