C’est l’événement du jour à DDU, attendu, guetté : l’Astrolabe est arrivé aux environs de la base tôt ce matin, vers 4h, et a pris contact radio avec nous autour de 6h, et nous avons vu arriver les deux hélicoptères à bord sur la base dans la matinée. Il se situe à 7km environ au nord-ouest de la base, au bord de la banquise. Puis, cet après-midi, toute notre TA70 s’est retrouvée au séjour vers 15h, dans l’attente de la série de vols hélicoptères apportant les passagers du bateau, et donc, tous les hivernants de la TA71 !

Nous avons ainsi accueilli nos successeurs entre 15 et 16h, qui ont débarqué au fil des vols de l’hélico. Quelle animation d’un coup, sur la base, où la population est passée de 34 personnes ce matin à 66 ce soir ! La période intense de la passation de consignes vient donc de débuter, avec une équipe d’arrivants en pleine forme, après une belle traversée dans l’ensemble, et surtout très motivée pour se mettre au boulot, ça fait plaisir. Un monde fou au séjour, et ce soir nous sommes donc près de 70 au séjour pour une raclette. Superbe journée parfaitement ensoleillée à nouveau, avec une maximale de -0,4°C, la plus douce depuis le mois de février dernier.

Signalons aussi que dans la nuit de jeudi et vendredi, nous avons connu une brève et intense tempête (la 17ème de l’année) catabatique baptisée Polette, avec un vent moyen qui a atteint 115km/h, 7ème plus forte tempête de l’année, avec une rafale maximale pointée à 156km/h. Cette tempête n’a duré que 4-5 heures et a donc provoqué une débâcle assez limitée de la banquise environnante. 

C’est probablement notre dernière tempête avant le départ, mais ce n’est pas sûr, car les prévisions indiquent qu’on ne sera pas loin de la tempête jeudi, ce qui pourrait conditionner notre départ. A suivre, d’ici là, beaucoup de choses à discuter avec les collègues !