Rompant avec le calme précédent, le vent a forci comme attendu durant la journée de samedi 25, pour atteindre le stade de tempête dans l’après-midi. Elle a culminé dans la nuit de samedi à dimanche, atteignant au plus fort 114km/h en moyenne sur 10min, avec une rafale maximale à 172km/h. C’est la seconde tempête la plus forte pour notre TA70, toujours après la tempête Aurore du 24-25 janvier, qui dura un peu plus longtemps (22h contre 17h) et fut un peu plus forte. Le vent a baissé d’un cran dès dimanche matin, plus rapidement qu’attendu, mais il est resté soutenu toute la journée, avec même une petite reprise en soirée. Et ce lundi, Sarah a rendu ses derniers souffles toute la journée, avec encore quelques bonnes rafales à 110-120km/h. Le temps devrait nettement se calmer dans les prochains jours, avec même le retour du soleil.

Finalement, après un beau mois de février, et un mois de mars lui aussi assez bien ensoleillé, avril avait débuté sur de bonnes bases de ce côté, mais depuis la période très calme du 15 au 23, les nuages ont souvent repris possession du ciel, accordant peu d’éclaircies. Avec les journées qui deviennent maintenant plus courtes que celles que l’on connaît au coeur de l’hiver en France, ça commence à se ressentir un peu, j’ai le sentiment que le rythme général commence un peu à ralentir, le tonus baisse un peu, les discussions sont (un peu) moins vives/animées pendant les repas. L’ambiance reste pour autant très bonne, je dirais, mais avec le mois de mai qui arrive, c’est le coeur d’hivernage qui commence.

A partir de maintenant, il faut réfléchir pour optimiser son temps si on a des activités en extérieur, sauter le déjeuner, en préparant un casse-croûte, par exemple, pour s’éloigner un peu de la base et s’aérer. Ca m’arrivera probablement un de ces jours, même si je ne suis pas celui qui suis le plus demandeur de sorties, loin de là. La période idéale reste la fin d’hiver, sur une banquise bien formée, solide, avec des journées qui rallongent nettement, pour devenir bien longues en octobre, par exemple. Ce sera l’occasion d’en prendre plein les yeux, et de faire quelques photos, avec ce petit appareil que j’ai récupéré au bureau météo, qui semble très correctement marcher.

En attendant, je propose quelques photos justement de ce dimanche 26, où les éclaircies sont quelque peu revenues, avec de jolies couleurs et un beau mur de neige visible sur le continent, pour saluer le départ progressif de la tempête Sarah. Hier dimanche soir, au cours du dîner, Sarah, notre doc, a tiré au sort Cédric, prénom de notre électricien, qui sera donc le prénom de notre prochaine tempête de l’année. On a retrouvé un peu de froid avec -15°C, plus conforme à l’ambiance de saison. A bientôt pour des nouvelles plus calmes !