Ce mardi soir, à 21h locales (11h en France), nous sommes pointés, après 55 heures de traversée, par 54°25'S et 145°34'E, ce qui nous place à peu près à mi-chemin. L'Aurora Australis file à bonne allure, voisine de 15 noeuds, des pointes > 16 noeuds ayant même eu lieu dans la journée. Si la journée du départ, dimanche, fut bien remplie, ce lundi a été beaucoup plus calme, à bord. Le temps maussade et une mer relativement agitée ont pas mal limité les déplacements et les sorties. De mon côté, la fatigue aidant, je suis resté presque tout le temps allongé dans ma cabine, pas spécialement malade, mais sans réelle envie de faire autre chose, et en dormant par tranches. 

 

Ce mardi 3 décembre fut bien différent. Tout d'abord, le temps a été ensoleillé, très ensoleillé même vers la mi-journée, ce qui a conduit un grand nombre d'entre nous à sortir sur le pont arrière prendre le bon air du large et un large bain de soleil. J'ai passé moi-même quelques heures, surtout cet après-midi, sur le pont, à me reposer, parfois, allongé, en plein soleil, dans l'air frais, un bonheur. Sinon, j'ai pas mal discuté avec d'autres. La journée est donc passée plutôt plus vite que la précédente, et j'ai l'impression d'en avoir bien profité. Il faut dire qu'en plus la mer était particulièrement clémente une bonne partie de la journée. Même ceux qui ont le mal de mer ont pu émerger un peu aux repas, éventuellement prendre l'air. Nous avons aperçu des albatros, mais aussi, au loin, une baleine ! Un petit air de croisière ensoleillée, qui m'a rappelé la chance similaire que j'avais connue lors de ma traversée de l'Astrolabe en décembre 2008.

 

Le front polaire a été franchi dans l'après-midi, avec une chute rapide et drastique de la température de l'eau de mer, maintenant de 2,8°C, qui nous indique que nous nous rapprochons du pôle ! Tout le monde est impatient d'arriver dans les glaces, de voir notre premier glaçon, souvenir qui avait été marquant il y a 11 ans. En espérant du beau temps pour terminer la traversée et l'arrivée vers l'Antarctique proprement dit ! On nous annonce une arrivée "pas avant samedi" à DDU, enfin dès vendredi, on ne devrait vraiment pas en être loin... En attendant, à 21h15, la lumière du jour est encore bien présente dehors, là où elle était bien atténuée les jours précédents, on se rapproche donc du soleil de minuit !