DDUjuil09pet

Comme je l'évoquais sans trop l'espérer dans mon dernier message de l'été, j'ai donc postulé fin septembre pour retourner passer un an en Terre Adélie, et j'ai été sélectionné par Météo-France en cette fin octobre ! Sous réserve que je valide les tests, médical et psychologique, je vais sans doute avoir la chance de revivre cette expérience formidable, 11 ans plus tard !

J'avoue que je n'y croyais pas trop, mais en réalité, il semble que le fait que j'ai été l'an passé le suppléant de mon collègue Gaétan qui y part dans un mois  a joué pour moi : si le candidat est toujours volontaire un an plus tard, bien sûr, il est assez naturel que du poste de suppléant, on passe au poste de titulaire ! J'ignorais ce qui est devenu évident cette année, c'est pourquoi j'ai été sonné, véritablement, quand j'ai appris la nouvelle la semaine dernière. Je crois que je ne réalise toujours pas trop.

C'est assez amusant de lire le récit d'il y a 10ans sur ce même blog, fait 6 mois plus tard, après validation des fameux tests, dont je me méfiais tant. Un bon enseignement à rester prudent cette fois aussi, car tant que ce n'est pas formellement validé, il n'est pas encore certain que je parte. D'ailleurs, on m'a désigné une suppléante. Bref, je me réjouis, mais avec modération, cela dit mon horizon change déjà significativement. Sauf si cela a beaucoup changé, j'ai une idée assez précise du programme des prochains mois. Effectivement, la partie sympa se trouve bel et bien après la validation des tests...

Je ne crains pas vraiment les tests psychologiques, la motivation est forte et intacte, et j'ai déjà bien vécu une année sur place. En revanche, côté médical, quand on regarde tout, on ne sait jamais ce qu'on peut trouver, même si je suis normalement dans un état de forme raisonnable... Je vais donc faire en sorte de ne pas trop penser à tout cela en attendant les tests, peut être en mars comme il y a 10 ans... ? Affaire à suivre, mais peut être que ce blog resurgira de plus belle dans les lieux qui lui ont donné tout son éclat ! A bientôt.