Voici la vue que l'on avait, juste à l'heure du déjeuner, au moment de  la plus belle "éclaircie" de la journée, je veux dire par là le moment  où la visibilité a été la moins faible de la journée. On reconnaît la  croix Prudhomme, en bas à peu près au centre de la photo. Une grande  plaine blanche s'étend maintenant aux pieds de l'île des Pétrels, mais  prudence car tout cela est très fragile, et va sans doute être encore  un peu fragilisé par le vent dans la nuit à venir. Les sondages pour  estimer la profondeur de la banquise vont certainement commencer dans  les prochains jours, d'abord dans la zone du Pré, au Sud de l'île,  pour voir s'il y a les 40cm d'épaisseur qui doivent permettre de se  promener avec un maximum de sécurité dans la zone.

Ce mardi après-midi, j'ai fait partie du dernier des 3 groupes qui ont  eu droit à une formation à l'encordement, en cas de nécessité de  sortir quelqu'un d'un trou, ou de l'eau, lors des sorties banquise,  dans les prochaines semaines. J'ai donc appris plein de petits  détails, notamment des techniques de noeuds, moi qui ai toujours été  particulièrement ignorant en la matière. Je n'aurai donc pas perdu ma  journée.
Pour le reste, j'ai beaucoup travaillé, avec les tâches de  fin de mois/début de mois qui commencent en ce dernier jour de mars  2009.

Côté météo, pas mal de neige ce mardi, le vent s'est un peu levé  dans l'après-midi, comme escompté. -8.3°C au plus haut cet après-midi.  Actuellement à 18h30, il fait -9.8°C, le vent souffle du Sud-Est en  rafales à 70km/h, chassant la neige... Ce qui est plus significatif,  c'est la chute du baromètre : on a perdu 18hPa en 24 heures, le coeur  de la dépression s'approche maintenant...