Comme cela m'avait été demandé par mail il y a quelque temps, je  saisis l'occasion d'une journée sans histoire pour détailler un peu  cet aspect important sur la base : les moyens de communication que  nous avons à disposition.

Tout d'abord, ce blog. Je l'alimente en  envoyant des mails à une adresse mail qui m'a été fournie par  canalblog. Je tape simplement mon texte, et je peux joindre une photo  à mon mail, j'envoie le tout. Canalblog sait ensuite que seule  l'adresse mail émettrice fgourand@etc... a le droit de publier par  mail sur mon blog, et donc le contenu de ce mail apparaît sur le blog. Pour mon mail, j'ai les mêmes limitations que pour tous les mails de  la base : 50Ko tout compris. Ce qui, en pratique, revient à ne pas  envoyer de pièce jointe de taille > 35 Ko, sinon le mail est renvoyé  et ne quitte pas le réseau. Cela explique donc que les photos qui  apparaissent sur le blog soient de taille réduite (assez  drastiquement, parfois). Cette limitation a été introduite afin de  limiter la facture de l'envoi de données par satellite, pour donner un  ordre d'idée un mail avec pièce jointe coûte environ 0.40€. On nous  fait la fleur de ne pas nous faire payer ces communications...
Après cela, nous avons la cabine téléphonique, qui apparaît à  l'extrême droite de la photo proposée avec ce billet, on peut acheter  des cartes téléphoniques qui coûtent 30€, et qui donnent accès à 20 ou  30 minutes de communication, selon qu'on les active en semaine ou le  week end. Le téléphone est très diversement utilisé selon les gens.  Certains qui l'ont utilisé trouvent ça frustrant, car on n'a malgré  tout pas le temps de dire grand chose. Pour ma part, je n'ai pas  ressenti le besoin de l'utiliser jusqu'ici. J'ai déjà pas mal  d'activité avec les mails, et, d'une certaine façon, j'ai peur de  ressentir à mon tour cette frustration.
Enfin, nous avons le courrier qui est évidemment encore plus contraint  par les rotations de l'Astrolabe, et qui met le plus longtemps. D'un  autre côté, ça reste le moyen de communication historique, symbolique  avec le papier, l'écriture, les tampons et tout ce qui va avec.
Pour  le reste, il y a bien des accès satellite pour les différents labos,  qui permettent d'envoyer des données avec d'autres limitations, mais  ce n'est pas à usage particulier. De même, nos données météo sont  envoyées par satellite, en temps quasi réel, mais d'une part je n'ai  pas idée du prix que cela coûte, d'autre part on ne peut pas  l'utiliser pour autre chose.
Pour conclure, le mail est un outil formidable, on peut en envoyer et  en recevoir autant qu'on veut, dans les limites du raisonnable. Je  m'en sers abondamment depuis mon arrivée ici, heureux de constater  que, globalement, ça marche très bien, peu d'interruptions de service.  Ca me permet de tenir à jour ce blog avec régularité, de recevoir des  nouvelles et d'en envoyer également.

Pour revenir sur la photo, un joli ciel avec quelques nuages élevés  qui flottent au dessus de la base ce mercredi après midi. Le bâtiment  de gauche est le dortoir ou encore bâtiment 42 d'où j'écris ces  lignes, celui de droite, tout en longueur, le bâtiment "Geophy" où  l'on trouve le coeur du réseau de la base, ainsi que la petite salle  de musique à l'extrême droite.
Ca s'est un peu rafraîchi ce jour avec  -5.0°C cette nuit, et on peine à dépasser 0°C cet après-midi, de  toutes façons, l'intensité solaire a commencé à baisser,  inéluctablement. Le vent a bien soufflé la neige fraîche et soit on en  retrouve des accumulations bien tassées, soit c'est de la glace,  tendance patinoire par endroits...